L’après AVC

L’AVC touche tous les âges. 150 000 AVC chaque année. Laissant des séquelles : paralysie, perte du langage, etc … à des degrés plus ou moins importants. Ces séquelles peuvent être temporaires et nécessitent kiné et orthophoniste. Ces séances exigent du courage, de la patience et de la persévérance pour le patient. Petit à petit, la personne peut regagner.

Evidemment son état psychique est très important. Elle va passer par différentes phases avant d’accepter son état. Trop d’émotionnel risque de ralentir les phases et pousser la personne à déprimer.

Pour les proches, les « aidants », c’est un travail énorme au quotidien.  Un accompagnement permanent dans les différentes phases. C’est un véritable soutien à apporter pour rassurer, motiver, donner courage,…

Jpeg

C’est avec VOUS TOUS que nous pouvons continuer !  

Merci de nous envoyer des DONS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*